Les choix albums 2019 du Doc.


01.
Possessed
Revelations of Oblivion
01.
Hanzel Und Gretyl
Hexennacht



02.
Misery Index
Rituals of Power

 

02.
Bodyfarm
Dreadlord
03.
Vltimas
Something Wicked Marches In

03.
Cannabis Corpse
Nug So Vile
04.
Hour of Penance
Misotheism
04.
Memoriam
Requiem for Mankind
05.
Ade
Rise of The Empire
05.
Sodom
Out of the Frontline Trench EP
06.
Undead Prophecies
Sepiternal Void

06.
Firespawn
Abominate
07.
Tribe of Pazuzu
Heretical Uprising EP
07.
Omophagia
646965
08.
Beheaded
Only Death Can Save You

08.
Darksider
Darksider

09.
3Teeth
Metawar


09.
Naga
Void Cult Rising
10.
Nile
Vile Nilotic Rites
10.
Exhumer
Hostile Defiance

Hanzel Und Gretyl- Industrial Groove Metal - USA, New York.

Hexennacht 2019.

9/10

Metropolis Records.

CD, Numérique.

Écout
er ici.

Dans ce genre qu'est l'Industrial Metal, Hanzel Und Gretyl (que l'on pourrait oprendre pour une formation allemande) ce duo composé de Kaiser Von Loopy-guitare/vocal/programming et Vas Kallas basse/vocal, et l'un des plus efficace qui soit.

Maintenant plus Groove qu'à leur début, le duo à une sonorité lourde et rythmé ou les keybords sont présent, mais qui ne sont pas nécessairement à l'avant scène, puisque la guitare(s) est très présente(s). Ce neuvième album dont le titre signifie Nuit de Sorcières, ne comporte à peu près pas de moments faibles! Il est soutenu par un production impéccable et très léchée. Douze titres qui évoluent entre le "loud down beat" et des pièces plus réactives. L'ambiance qui se dégage de l'album est du type "Synthetic Horror Music" mais on y retrouve aussi des sources typiquement Metal dites plus traditionnelles.

Un très bon album pour les amateurs d'Underground qui osent franchir la porte du Metal conventionnel et de ce qui est un peu plus Électro. Très percutant, bien garni et qui possède une enveloppe sonore parfaite!

 

Blood Angel - Black/Death/Doom Death Metal - Allemagne, Saarland.

Alone in the Dark 2019.

6,5/10

Independant.

Numérique.

Écout
er ici.


Blood Angel c'est un "one man band" en la personne de Jens Schiwy; Jens joue donc tous les instruments, assure le vocal et la réalisation. Alone in the Dark est le premier album complet studio que Blood Angel (Jens Schiwy) fait parraitre de façon indépendante. Il y aura eu auparavant trois single et deux EP entre 2012 et 2019. Certains sites le classes dans le Death/Horror Metal, ce qui est vrai mais pour ma part j'y inclurais aussi le volet Doom et quelques éléments Gotiques.

Effectivement, l'aspect horreur est assez présent et c'est ce qui avait retenu mon attention au préalable! Au delà de ce qualificatif, en écoutant cet album, je me suis rendu compte qu'on y retrouve aussi quelques autres essences tel que le Thrash, voir même le Speed. Le tout manquerait par contre de peaufinement, ce qui peu être normale pour un premier album, (par contre la production se défend très bien) mais au delà de cela, la ligne directrice n'est pas totalement définie, et cela me laisse croire que Jens Schiwy cherche enore un peu sa signature. Musicalement et généralement, c'est plutôt bien au niveau des ambiances, quoi que un un peu répétitif. Techniquement, il semble assez bien se débrouiller au niveau de l'instrumentation, sans y aller de performances extraordinaires (ce dont je me fout un peu). Mais je reviens à cette fameuse ligne directrice qui est un peu inégale au niveau de l'ensemble, puisque la majorité des titres sont assez lourds et au tempo ralentit, et puis "bang" une pièces dans le fond... Le "mood" se brise selon moi.

Je lui accorde par contre le crédit d'un effort certain et d'un premier jet remplis de promesses, car il y a de bonnes idées! Peut-être pas suffisemment bien exploitées, mais la volonté y est et selon moi il reste à ciblé la substance de l'entité, et de lui apposer une identité propre. Ce sont des choses qui se travaillent au fur et à mesure et qui surtout se développent en osant produire du matériel! Parce que celui qui ne veux pas se faire critiquer, ne fait rien! Ici, je resent le travail en arrière de tout ça, et j'admire ceux qui fonce! Le prochain album sera certainnement encore plus accompli.

Mortuary - Death Metal - France, Nancy.

The Autophagous Reign 2019.

7,5/10

XenoKorp.

Disponible CD copies limités.

Écout
er ici.


Mortuary, c'est le nom que 30 formations d'un peu partout dans le monde recencés ont adopté, il est donc facile de confondre, et est-ce par manque d'imagination, ou que tout simplement parce que ça sonne bien? À vous de conclure!
Mais ici je vous parle du groupe Mortuary de France, formation qui existe depuis 1989, par contre il ne s'agit pas des menbres originaux au complet, et dont le premeir album qui est parru en 1996, soit Hazards of Creations, m'évoque peu de souvenirs, et que je devrais réécouter. Ici il est question du sixième album (oui seulement 6 en 30 ans!) qui ma fois, sans être remarquable, se défent bien. Album qui d'ailleurs me rapelle musicalement par moment Malevolent Creation. Rien de très original, ou explosif, mais un Metal honête et assez efficace, sans être tout fois destructeur, pusiqu'il s'agit d'un Death Metal assez Thrashy et "conventionnel". L'album bénificie d'un bonne production, ce qui rehausse l'efficacité des pièces. Le graphisme de la présentation qui donne dans le Gore, attire l'oeil, elle fait donc bien son travail.

En résumé un album qui ne passera pas à l'histoire (y en t-il encore d'ailleurs qui le font?) mais qui est fort correcte et qui s'écoute très bien.

Fleshcrawl - Death Metal - Allemagne, Bavière.

Into the Catacombs of Flesh 2019.

3/10

Apostasy Records.

Disponible CD, numérique et LP limités.

Écout
er ici.


Peu de mots à écrire sur cette nouveauté; Je n'aime pas l'enveloppe sonore, la production et surtout, je considère que la qualité des pièces, en plus d'être très génériques, sont très peu originales. Bref, cet album n'est absolument pas venu me chercher.

Sodom - Thrash Metal - Allemagne, Gelsenkirchen.

Out of the Frontline Trench EP 2019.

8/10

Steamhammer.

Disponible CD et LP.

Écout
er ici.

Les membres de Sodom semblent aimer la production de EP, pusqu'il s'agit du troisième "back to back" depuis l'an dernier; En fait, le dernier albums studio qui remonte à 2016, et depuis ce temps, Sodom n'aura proposé qu'un Split, un Box Set et des EP.

Mais peu importe, puisqu'il est très bon ce dernier EP qui comporte trois nouvelles pièces, une version live de Bombenhagel et un réenregistrement de Agent Orange qui n'est pas piqué des vers! Une bonne production supporte le tout, et cette nouveauté contient presque 30 minutes de musique, ce qui pour un EP n'est pas négligeable!