Les choix albums 2020 du Doc.


01.
Necrophobic
Dawn of the Damned



02.
Napalm Death
Throes of Joy in the Jaws
of Defeatism

 

02.
Sinister
Deformation of the Holy Realm
03.
Scarab
Martyrs of the Storm

03.
God Dethroned
Illuminati
04.
Temple of Void
The World that Was
04.
On Thorns I Lay
Threnos
05.
Benediction
Scriptures
05.
Abysmal Dawn
Phylogenesis
06.
Carcass
Despicable EP

06.
Aeternam
Al Qassam
07.
Sodom
Heretical Uprising EPGenesis XIX
07.
Voodoo Gods
The Divinity of Blood
08.
Vampire
Rex

08.
Paradise Lost
Obsidian

09.
Centinex
Death in Pieces


09.
Vader
Solitude in Madness
10.
Venomous Concept
Politics Versus the Erection
10.
Doomraiser
The Dark Side of Old Europa

The Monolith Deathcult: Industrial Death Metal. Hollande, Kampen.

V3: Vernedering-Connect the Goddamn Dots: 2021.

NA/10

Human Detonator Records.

Disponible 14 mai CD et LP.

Écout
er ici.


 

Lord Vampyr : Gothic Black Metal. Italie, Rome.

Vampire's Legacy: 2021.

6,5/10

Sleazy Rider Records.

Disponible CD.

Écout
er ici.

Étant un amateur de ce qui touche les vampires, je dois être honnête et avouer que ce qui m'aura attiré vers ce sixième album de la formation Lord Vampyr, est bien entendu le nom du groupe, le titre de l'album, et puis évidemment la pochette. C'est donc dire que je découvre le groupe avec cette nouvelle sortie.

Lord Vampyr à vu le jour en Italie en 2004 sous forme de projet solo pour le leader Alessandro Nunziati aka Lord Vampyr, mais pour devenir ensuite un groupe à part entière; Il y a eu au fil du temps quelques ajouts et remplacements de musiciens, mais le noyau centrale semble demeurer le même.

Suite aux écoutes faites de Vampire's Legacy, je me serait par contre attendu à un contenu plus "hard" que ce que l'ensemble des pièces représentent. Il y a effectivement des morceaux plus durs, et à tendance Black Metal qui sont assez intéressants, mais il y a aussi d'autres titres qui donnent définitivement dans le genre de Gothic "gentil" qui ne me plait pas. C'est bien entendu suggestif.

Côté production, c'est très bien et au même titre que la présentation graphique. Disons que le contenu n'est pas égal en terme de style métallique, et que cela a tendance à rendre plus difficile à bien situer l'ensemble de l'oeuvre, mais surtout d'apprécier correctement. Mais je le répète, Vampire's Legacy comporte de bonnes pièces et de bons moments, mais un peu en montagnes russes...

 

Evile: Thrash Metal. Angleterre, West Yorkshire.

Hell Unleashed: 2021.

8/10

Napalm Records.

Disponible CD et LP.

Écouter ici.



Il y a une chose à laquelle on ne s'attend plus avec le Thrash Metal, c'est l'originalité! Ce qualificatif ne fait plus tellement partie de ceux qui sont retenu pour ce genre de Métal, et ce depuis pas mal de temps. Maintenant, ce qui est rechercher avec le Thrash est principalement l'efficacité, et croyez-moi ce nouvel album d'Evil en possède et beaucoup!

Ici, on retrouve une combinaison de trois éléments importants; Soit une belle présentation, une bonne production et des pièces qui sont efficaces! Rien à dire de plus que écoutez-le!

 

Gojira: Progressive/Groove/Death Metal. France, Bayonne.

Fortitude: 2021.

8,5/10

Roadrunner Records.

Disponible CD et LP.


Écouter ici.



La formation Métal possiblement le plus importante de France, présente son septième album Fortitude (courage). Gojira continue son association avec l'étiquette Roadrunner qui semble en avoir fait l'un de ses poulain important.

J'avais quelques appréhension pour ce nouvel album, qui est pourtant de l'un groupe que j'apprécie grandement, et qui se donne beaucoup en spectacle; Disons que le précédent, soit Magama m'avais passablement déçue pour sa tournure très "tranquille" et pour le moins innatendue. Ici, avec Fortitude, Gojira renoue avec sa ligne beacoup plus hard, progressive et originale avec laquelle il nous avait habitué, et qui tombe exactement pile avec ce genre métallique qui est loin de me laisser indifférent. Cette nouvelle parution est fort appréciable et possède un production en béton armé! Des pièces solides qui possèdent une composition intelligente et colorée, tout en conservant la puissance du groupe. Toujours tout aussi engagé dans le combat environnemental, le frère Joe et mario Duplantier meneurs du groupe, qui demeurent entourés des excellents Jean-Michel Labadie et Christian Andreu, propose un métal puissant et mélodiquement bien dosé au paroles tranchantes mais non provocatrices. Fortitude, se veux aussi d'une certaine façon, et particulièrement avec Amazonia, une forme d'hommage à Sepultura qui les aura fortement influencés dans leur cheminement musicale. Notons encore une fois, la grande qualité du "musicianship" ici.

Si j'avais un qualificatif dominant à apposer sur cet album, ce serait intelligent! Oui, intelligent parce que cette musique et ces pièces sont songés et comporte une réflexion de composition évidente! Fortitude est un très bon album vraiment solide à bien des niveau et tel qu'habituellement, Gojira résussit ;a nous faire sortir des sentiers souvent trop battus du Métal, en nous proposant une image différente de leur vision underground.

Un album qui marque cette année!

 

Serpent Sermon: Symphonic Black/Death Metal. Russie, Moscou.

The Saurian Hymns: 2021.

6,5/10

Indépendant.

Disponible numérique.


Écouter ici.

Peu d'informations disponibles sur ce groupe russe qui propose son premier album. Il est évidemment question ici d'une formation très "underdog" qui n'est pas appuyé par d'étiquette de disque et dont les publications médias ne sont pas très explicites.

Si je ne peux vous communiquer depuis quand il existe ou encore quel est son "background" et bien je peux vous parler ce l'album; The Saurian Hymns est selon moi, beaucoup plus près du Black Metal que du Death. La signature keyboards ne ment pas à ce niveau, car ils sont assez présents et selon les sonoritées souvent utilisés dans le Black, et ils sont aussi dans la ligné des autres groupes Black qui les utilises, soit à la fois ambiants et mélodiques. Généralement parlant, Serpent Sermon demeure dans les sentiers battus de ce genre, c'est à dire qu'on n'y retrouve pas tellement de nouvelles sonorités et d'arrangement particuliers, l'ensemble demeure assez traditionnel du genre. Là ou le groupe semble se distinguer un peu, est l'ambiance qui s'en dégage puisqu'il n'évolue pas nécessairement dans un tempo constamment très élevé, l'aspect symphonique est un peu plus palpable, enveloppant et plutôt efficace.

L'originalité de prime pas, mais le résultat est correcte pour un premier jet. Contrairement à bien des formations de Black metal le vocal (de je ne sais qui) ne me tombe pas trop sur les nerfs et contribue à rehausser cette ambiance sombre que j'apprécie. Un album et des pièces assez courtes pour un total de 35 minutes, ce qui n'est pas suffisamment long selon moi pour développer pleinement l'impression chercher par Serpent Sermon. Il s'agit évidement d'un premier album, il donc probable que les membres du groupe cherchent encore leur signature.

Dans l'ensemble, c'est un album intéressant malgré le fait qu'il ne ressort pas de la masse, je lui trouve des qualités. la production est plutôt correcte, mais un peu maladroite... Quoi dans le genre, le produit est supérieur à bien d'autres productions de m**de... De bons moment musicaux sont présent dans The Saurian Hymns et ne serait-ce que par curiosité, c'est bien de s'y attarder.