Les choix albums 2018 du Doc.

Le Top 10 du Dr.Pain

Les 10 mentions du Dr.Pain
01.
The Monolith Deathcult
V2-Vergelding
01.
Conan
Existential Void Guardian



02.
Behemoth
I Love You at your
Darkest

 

02.
Hate Eternal
Upon Desolate Dands
03.
Crescent
The Oder of Amenti

03.
Sodom
Partisan EP
04.
Hooded Menace
Ossuarium Silouhettes
Unhallowed
04.
Anaal Nathrackh
A New Kind of Horror
05.
Bloodbath
The Arrow of Satan
is Drawn
05.
Cast the Stone
Empyrean Atrophy
06.
Soulfly
Ritual

06.
Abysmal Grief
Blasphema Secta
07.
Krisiun
Scourge of the Enthroned
07.
Portal
Ion
08.
Voidhanger
Dark Days of the Soul

08.
On Thorns I lay
Aegean Sorrow

09.
Deicide
Overtures of Blasphemy


09.
Trinity Blast
Left Behind
10.
Voivod
The Wake
10.
Abysmal Torment
The Misanthrope

Mortuary - Death Metal - France, Nancy.

The Autophagous Reign 2019.

7,5/10

XenoKorp.

Disponible CD copies limités.

Écout
er ici.

Mortuary, c'est le nom que 30 formations d'un peu partout dans le monde recencés ont adopté, il est donc facile de confondre, et est-ce par manque d'imagination, ou que tout simplement parce que ça sonne bien? À vous de conclure!
Mais ici je vous parle du groupe Mortuary de France, formation qui existe depuis 1989, par contre il ne s'agit pas des menbres originaux au complet, et dont le premeir album qui est parru en 1996, soit Hazards of Creations, m'évoque peu de souvenirs, et que je devrais réécouter. Ici il est question du sixième album (oui seulement 6 en 30 ans!) qui ma fois, sans être remarquable, se défent bien. Album qui d'ailleurs me rapelle musicalement par moment Malevolent Creation. Rien de très original, ou explosif, mais un Metal honête et assez efficace, sans être tout fois destructeur, pusiqu'il s'agit d'un Death Metal assez Thrashy et "conventionnel". L'album bénificie d'un bonne production, ce qui rehausse l'efficacité des pièces. Le graphisme de la présentation qui donne dans le Gore, attire l'oeil, elle fait donc bien son travail.

En résumé un album qui ne passera pas à l'histoire (y en t-il encore d'ailleurs qui le font?) mais qui est fort correcte et qui s'écoute très bien.

 

Fleshcrawl - Death Metal - Allemagne, Bavière.

Into the Catacombs of Flesh 2019.

3/10

Apostasy Records.

Disponible CD, numérique et LP limités.

Écout
er ici.


Peu de mots à écrire sur cette nouveauté; Je n'aime pas l'enveloppe sonore, la production et surtout, je considère que la qualité des pièces, en plus d'être très génériques, sont très peu originales. Bref, cet album n'est absolument pas venu me chercher.

Sodom - Thrash Metal - Allemagne, Gelsenkirchen.

Out of the Frontline Trench EP 2019.

8/10

Steamhammer.

Disponible CD et LP.

Écout
er ici.



Les membres de Sodom semblent aimer la production de EP, pusqu'il s'agit du troisième "back to back" depuis l'an dernier; En fait, le dernier albums studio qui remonte à 2016, et depuis ce temps, Sodom n'aura proposé qu'un Split, un Box Set et des EP.

Mais peu importe, puisqu'il est très bon ce dernier EP qui comporte trois nouvelles pièces, une version live de Bombenhagel et un réenregistrement de Agent Orange qui n'est pas piqué des vers! Une bonne production supporte le tout, et cette nouveauté contient presque 30 minutes de musique, ce qui pour un EP n'est pas négligeable!

Naga - Sludge/Doom Metal - Italie, Naples.

Void Cult Rising 2019.

8/10

Spikerot Records.

Disponible Numérique, CD et LP (Limité 100 copies).

Écout
er ici.


Encore une fois, et je sais que je me répète, mais l'Italie est une machine à Métal très productive, et qui donne des produits de belle qualité!
Naga est une groupe relativement jeune (2013) et il s'agit de leur deuxième album, et croyez-moi Naga ne donne pas dans la légèreté! C'est sombre, lourd et très d'occasion pour une écoute nocturne. Un trio fort puissant et qui malgré le fait que la ligne directrice est été utilisés mainte et mainte fois, soit le Doom, le groupe réussit à lui donner une touche particulière de mélodie qui s'imbrique très bien dans le concept sombre de leur musique. Comme bien souvent dans ce genre musical et losrqu'il s'agit d'un trio, afin de "bien remplir" l'ensemble sonore, il y a ajout supplémentaire d'FX, ce qui a tendance à rendre le tout un peu "noisy" tout en se reflétant sur la production; Ce petit point m'apparait quelque peu dérangeant, mais rien de terrible. De toute manière, il y a des productions qui ne sont pas géniales, mais dont le contenu demeure bon, il faut donc faire avec.

Void Cult Rising est un album du genre Sludge/Doom qui se démarque bien, contenant du matériel de qualité, pour une durée de près de 45 minutes de noirceur...

ADE - Technical Roman Death Metal - Italie, Rome.

Rise of the Empire 2019.

8,5/10

Extreme Metal Music.

Disponible CD.

Écout
er ici.

Depuis 2016, et la sortie du troisième album Cartago Delenda Est, Flavio au chant avait été remplacé par Diego Laino alias Traianvs, et ici encore une fois ADE remplace son vocaliste cette fois-ci par Nikolas Bruni (Diocletianvs). Diego avait fait une très belle transition, mais ici j'ai un petit plus de difficultés avec la voix de Nikolas. Non pas que son timbre ne convient au groupe, mais je dirait qu'il manque de finesses dans son approche; Surpris de lire le mot finesses associé au Death Metal? Et pourtant! Son vocal est plus linéaire, ce qui a tendance a rendre les pièce un peu moins colorées, et un peu moins originales.

Dans l'ensemble, ce quatrième album demeure dans l'essence de ADE, c'est à dire brutal comme un rouleau compresseur et efficace, tout en conservant cette touche bien à eux, soit l'utilisation des sonorités instrumentales de la Rome Antique; Et j'avoue que cet aspect contribue grandement à faire de ADE un groupe de Death Metal qui se distingue de bien d'autre. Rise of the Empire n'est pas selon moi, le meilleur album de cette courte discographie de ADE, mais il renferme des titres fort percutants tel que Vini Vidi Vici ou encore la pièce "presque titre" Empire qui ébute de façon grandiose! ADE fait partie des formations que j'affectionne particulièremenrt dans ce mouvent qu'est le Death Metal, mais il est un peu normal de retrouver des parrutions qui se démarquent moins que d'autre au cours d'une carrière. Et de toute manière, la barre est toujours plus haute en ce qui concerne l'originalité! Ceci dit, Rise of the Empire se débrouille très bien, et malgré quelque petits points que je devrai apprivoiser, il fait le travail auquel je m'attendais! Il a de bonnes chance de retrouver dans mon top de l'année.